· 

Que faire après prof d'Histoire-Géographie ?


Professeur d’Histoire-Géographie et d’EMC, vous êtes débordé(e) de travail ?

 

Être professeur d’Histoire-Géographie, même agrégé(e) avec 3h de moins, en collège ou en lycée, est passionnant, mais éprouvant. Les préparations de cours et les corrections de copies y sont bien plus importantes que dans les autres disciplines. La charge de travail pousse certains professeurs d’Histoire-Géographie à faire tout autre chose: toutes les opportunités sont bonnes à prendre !

 

Inutile de réaliser un Bilan de Compétences qui pourrait ralentir votre projet en vous proposant des pistes de reconversion à des lieues de vos compétences actuelles avec des coûts de formation insurmontables financièrement et que ne prendrait pas en charge votre CPF, si difficile à obtenir depuis sa mise en application en 2015 ! Préférez utiliser vos compétences actuelles : ce sera la solution la plus économique, la plus efficace, la plus opérationnelle.

 

Vous avez dans votre discipline des compétences très recherchées dans le domaine de l’écrit et vos connaissances diversifiées sont très appréciées dans le domaine de l’édition et des musées. Toute entreprise peut aussi avoir besoin de vos compétences en expression écrite. 

 

Quels métiers pour quelle seconde carrière ?

 

Vos compétences en expression écrite vous permettront de réussir rapidement comme Rédacteur Web SEO pour toute entreprise sur le web. Vous pouvez aussi intéresser un éditeur de contenus pour devenir Relecteur-Correcteur tout en étant Responsable de Formation au CNED, au CNAM ou au CNFPT

 

Vous pouvez commencer par proposer vos services comme rédacteur de contenus pédagogiques auprès d’éditeurs privés, ou auprès du CNED qui recrute régulièrement au niveau du Collège ou du Lycée des concepteurs de cours et d’exercices interactifs, le site « Ma classe à la maison » vous montre le type de production attendu.

 

Prospectez dans le privé sur les sites de l'ASFORED, de PROFIL CULTURE et de CNM WORK qui font référence en la matière. Mieux vaut avoir obtenu votre disponibilité pour être recruté du jour au lendemain, car il faut jusqu'à 9 mois à votre académie pour accepter de vous laisser partir, l'Education nationale n'a pas de souplesse dans ses processus RH d'accompagnement en mobilité !

 

Et en détachement, en restant professeur ?

 

Au CNED, les professeurs d’Histoire-Géographie peuvent postuler comme Responsable de Formation pour superviser la fabrication des contenus pédagogiques du Collège ou du Lycée. Ces postes sont rares, mais passionnants, avec de nombreuses activités transversales. Dans le réseau CANOPE, les professeurs d’Histoire-Géographie peuvent être recrutés comme Médiateur Services, Médiateur Ressources, Chargé de projets Transmédia s’ils ont des compétences audiovisuelles (montage son et vidéo). Ils peuvent aussi intéresser le CNAM et le CNFPT pour leurs connaissances diversifiées en concevant des formations pour les agents de l’Etat de toutes catégories. On retrouve souvent des professeurs d’Histoire-Géographie en détachement dans un Musée de l’Etat pour concevoir des expositions et les commenter, ce que l’on appelle la médiation culturelle.

 

Vous pourrez ainsi cibler les emplois à pourvoir ans ces musées si vous résidez en Ile-de-France :

MAR - MDAAG - MDL - MGM MNM - MNS - MO-MDLO - MQB

 

Ils sont aussi en poste dans les Rectorats dans les services dédiés à la formation, pour concevoir le catalogue du Plan Académique de Formation (PAF) dans les DAFPEN. On les retrouve aussi dans les Délégations Académiques à l’Action Culturelle (DAAC) des Rectorats, sur des postes qui leur ont été proposés par le bouche-à-oreille, sur recommandation de leur IA-IPR puisqu’ils étaient dans leur « vivier » de personnes compétentes (et ne posant aucun problème, c’est important à souligner).

 

Dans la Fonction Publique Territoriale, les emplois pouvant intéresser des professeurs d’Histoire-Géographie sont nombreux dans les domaines de l’environnement notamment, de la gestion et de l’animation culturelle, et l’un des meilleurs moyens de parvenir à des postes intéressants est de… militer politiquement dans un parti, pour accéder à des fonctions d’élu(e) chargé(e) des Affaires Culturelles.

 

Et en disponibilité, vers quel domaine vous orienter ?

 

L’Histoire-Géographie est un ensemble de disciplines qui mène à tout, tellement le nombre de disciplines périphériques dans lesquelles les historiens et les géographes doivent posséder des connaissances, est important. Tout vous est ouvert en Sciences Humaines et Sociales, que vous décidez de reprendre un Master2 en Aménagement, en Politiques Culturelles, en Environnement, en Sciences de l’Education, en Sociologie, en Psychologie (des passerelles sont possibles avec le Master2 vers un autre Master1, à négocier avec le directeur du département de la Faculté qui le propose).

Et vos disciplines vous permettent aisément de changer de voie. 

 

Et si je décide de passer un autre concours ?

 

Par concours vous vous orienterez naturellement vers les ITRF avec les BAP les plus intéressantes : D (Sciences Humaines et Sociales)F (Culture, Communication et Production et Diffusion des Savoirs)C’est vers les BAP D et F que les professeurs d’Histoire-Géographie ont les meilleures chances de réussite, en devenant Ingénieurs d’Etudes ou Ingénieurs de Recherche, selon leur diplôme initial et/ou leur grade actuel.

 

Si vous n’en pouvez plus du système de mutation de l’Education nationale qui vous empêche de revenir vers votre département d’origine, passez le concours d’attaché territorial. Vous serez placé(e) sur une liste d’aptitude et prospecterez un poste dans les collectivités qui vous intéressent. Une fois recruté(e), votre administration ne pourra pas vous opposer une nécessite de service puisque vous aurez obtenu le concours au préalable. Alors qu’un professeur qui postule directement vers une collectivité et est recruté peut en être empêché par nécessité de service. Ce qui se produit dans 99% des cas.

Le concours de Conservateur de Bibliothèques de l’Etat ou de la Territoriale vous est accessible et vous permettra de diriger une bibliothèque ancienne (Etat) ou moderne (médiathèque en FPT) tout en choisissant le lieu où vous avez envie de résider. Vous aurez accès avec le grade de Conservateur de Bibliothèque à de nombreuses possibilités de mutation grâce à la base P.O.P.P.E.E

 

Beaucoup de professeurs d’Histoire-Géographie se laissent aussi tenter par le concours des Instituts Régionaux d’Administration (IRA) et réalisent de très belles carrières en devenant Secrétaire Genéral de Préfecture voire Sous-Préfet, ou DRH d’une académie, ou Chef de Bureau d’une administration, responsable de Service, Secrétaire Général, etc. Leur régime de prime leur permet de gagner entre 1.500,00 € et 3.000,00 € de plus par mois que leur indice statutaire voire plus si leur manière de service est particulièrement appréciée de leur hiérarchie en retour d’une parfaite loyauté.

 

Quelles autres pistes me sont accessibles en restant fonctionnaire ?

 

Si vous vous sentez la fibre commerciale vous pouvez devenir Conseiller en Formation Continue (CFC) dans un Greta. Vos compétences en Lettres y seront très appréciées et vous pourrez évoluer aisément vers l’ingénierie de formation au niveau académique ou national. 

 

Vous pouvez aussi être recruté comme Délégué Départemental pour la MGEN et gagner beaucoup plus qu’en étant professeur avec des perspectives de carrière très diversifiées au sein du réseau MGEN.