Prospectez votre futur poste via FLEXIPROF


Tous les professeurs ont pu s'en rendre compte: le "portail de l'emploi public" ne leur convient pas. 90% des emplois proposés requièrent de compétences juridiques et les fiches de postes proposés détaillent tellement les compétences attendues, qu'elles découragent les professeurs qui se rabattent alors sur les seules voies d'évolution que leur propose leur administration.

 

C'est pour éviter ce "choix par défaut d'informations" que AIDE AUX PROFS vous informe des ressources que nous avons patiemment répertoriées pendant 15 ans, en vous orientant directement, par des tableaux départementaux, vers les sites sources des offres d'emplois hors enseignement susceptibles de mieux convenir à vos compétences de professeurs. Non, il n'y a pas que "CANOPE" ou le "CNED" pour évoluer professionnellement vers un détachement.


Prospecter, c'est cibler :

 

- une Académie (Rectorat ou Inspection académique) proposant des emplois temporaires, à l'année, en mobilité statutaire (sous votre statut de professeur avec un profil de poste adapté aux missions et responsabilités à occuper). De rares académies publient des postes peu nombreux en ingénierie de formation et pédagogique, en coordination, en conseil, en chargé de mission, etc., environ 6 mois avant la rentrée suivante. Toutes cherchent plutôt à recruter des professeurs, des chefs d'établissement, des IEN et des IA-IPR pour renouveler leurs viviers. Certaines cherchent des Psy-EN, des CMC, des Référents RH.

 

- des Associations complémentaires de l'Etat qui ont les moyens de recruter des agents de l'Etat selon leurs projets en statut détaché et contractuel.

 

- des Centres de recherche (EPST, EPA) présents sur toute la planète, en statut contractuel ou détaché.

 

- des Collectivités (communes, départements, régions) qui proposent des emplois dans tous les secteurs d'activités où elles interviennent selon leur localisation et rayon d'action.

 

- des Entreprises Publiques détenues majoritairement par l'Etat. Il y en avait 1.751 en 2020.  

 

- des Etablissements Publics Administratifs (EPA), nombreux dans tous les ministères, qui proposent des emplois à pourvoir en détachement. Ceux indiqués sur nos portails disposent d'au moins 3 postes en détachement dans leurs effectifs. (la liste complète sera en ligne d'ici le 31.12.2021).

 

- des Etablissements de recherche (EPA, EPST, EPSCP) présents en France et à l'étranger. (la liste complète sera en ligne d'ici le 31.12.2021)

 

- des Institutions prestigieuses (Assemblée nationale, Sénat, Présidence de la République, Cour des Comptes, Conseil d'Etat) qui nécessitent d'avoir un réseau politique bien implanté.

 

- des Musées nationaux et départementaux. Si certains musées nationaux peuvent proposer des postes en détachement et contractuels, les musées départementaux proposent seulement des postes comme contractuel (CDD et CDI) et des stages. 

 

- des Mutuelles d'assurance qui passent des accords avec différents ministères.

 

- le Secteur Privé (entreprises)

 

- des Syndicats qui supposent d'avoir milité et de se voir proposer une décharge en fonction de son mandat d'élu. Pour faciliter votre activité de militant(e), votre syndicat investit sur vous en vous accordant une décharge d'heures de votre quota statutaire d'enseignement. Par exemple, si vous êtes Professeur Certifié à 18h, et que vous obtenez une décharge de 6h, alors vous n'enseignez plus que 12h payées plein temps. Si vous souhaitez quand même enseigner 15h, alors votre décharge de 6h peut vous permettre d'être payé(e) 3 HSA. C'est de cette manière que plus de 10.000 professeurs du 1er degré et du 2nd degré réalisent une seconde carrière en défendant les intérêts de toute une profession, en répondant aux questions des professeurs sur leur prochaine mutation, ou sur leurs droits en cas de harcèlement moral, et diverses situations de souffrance au travail. L'attribution de ces décharges est laissée à la discrétion de chaque syndicat. A la rentrée 2021, L'Etat consacre 2.390 décharges ETP aux syndicats qui se les partagent.

 

- Des Universités et Instituts de Recherche qui proposent de nombreux emplois en CDD, CDI, ITRF (AI, IGE, IGR), PAST (Professeur Associé), PRCE, PRAG, MCF, PR, dans les EPA, EPIC, EPSCP, EPST.

 

Tous les postes en contractuel, en mise disposition, en détachement, en CDD ou CDI de droit privé (entreprises publiques où l'Etat est majoritaire, et GIP) sont à pourvoir par contrat de courte durée, renouvelable. Les contrats proposés sont en général de 1 à 3 ans, et il est déconseillé de postuler sur les contrats de 5 ans car ils ne sont renouvelés qu'une fois.

 

Le record en détachement que nous avons constaté depuis notre création en 2006 a été de 37 ans pour un professeur qui chaque année a obtenu le renouvellement de son contrat de détaché dans l'EPA de CANOPE. Nous l'avions interviewé pour notre rubrique Seconde Carrière du Café Pédagogique animée de 2006 à 2016.

 

Notre association a toutefois interpellé à de nombreuses reprises les autorités de l'Education nationale pour que soit assurée une meilleure rotation des postes en détachement afin qu'ils puissent bénéficier à plus de professeurs au moins 3 ans dans leur carrière. Pour l'instant, rien ne change.



 

Fin 2016, environ 8,1% des fonctionnaires exerçaient leur activité en-dehors de leur administration d'origine.

 

Pour les professeurs, ce chiffre est bien inférieur selon le type de position statutaire utilisé :

• en détachement non enseignant: 0.5% (les places sont rares !)

• en disponibilité : 1.5%

• en poste adapté: 0.3% (les places sont rares !)

• en mobilité statutaire : 1% environ (les places sont rares !)

 

Même si les places sont rares, souvenez-vous de ce principe de sélection : ceux qui abandonnent permettent aux plus persévérants de réussir.

 

Si vous souhaitez aborder une autre étape de votre vie professionnelle en quittant le face-à-face avec les élèves pour en emploi administratif, faites preuve de persévérance dans votre prospection de poste, et dans vos tentatives pour en obtenir un. Il est rarissime pour un enseignant d'obtenir un poste administratif en détachement dès le premier entretien.

 

Prévoyez a minima 6 mois de prospection, de candidatures, et plusieurs entretiens avant de réussir à décrocher votre premier emploi de ce type.


Qu'est-ce que le détachement ?


Le détachement est toujours une voie d’évolution temporaire (appelée « détachement ne conduisant pas à pension », signifiant simplement qu’on ne peut pas s’y intégrer, mais on y cotise quand même pour sa retraite) pour les postes administratifs hors concours.

 

Ce peut être définitif uniquement dans deux autres cas :

- le détachement pour changer de discipline d’enseignement, ou de niveau d’enseignement ;

- le détachement après réussite à un concours, après l’année de stage (appelé « détachement conduisant à pension »).

 

La priorité des recruteurs, pour les détachements classiques, hors enseignement, sera de déterminer si vous savez travailler en équipe, si vos savoir-être ont été appréciés de votre chef d’établissement notamment en situation de projet et sur le plan professionnel.

 

Si ce point n’est pas présent dans vos expériences professionnelles, votre candidature a peu de chances d’intéresser un recruteur.

 

Rappelez-vous qu’un recruteur cherche une personne qui va savoir bien travailler au sein d’une équipe déjà en place, qui fonctionne bien. Il ne cherche pas une personne qui viendra semer la zizanie, ou se mettra en congé maladie chaque fois que l’ambiance ne lui convient pas.

 

Il cherche une personne opérationnelle, énergique, qui sait travailler avec les autres, accepter les critiques quand c’est nécessaire et se remettre rapidement en question. Une personne qui sait s’adapter, évoluer, se former tout au long de sa vie.

 

Postuler à un détachement, c’est travailler à son développement personnel, c’est aussi travailler son image, questionner son réseau, solliciter des recommandations, et envisager souvent une mobilité géographique qui peut être importante, car tous les départements ne sont pas aussi bien pourvus que les autres en structures en capacité financière de recruter des professeurs par la voie du détachement.

 

Nous avions pour le café Pédagogique en 2013 réalisé un inventaire des postes occupés par des professeurs.

 

Il existe deux types de procédure de détachement : la demande (A) et l’offre (B).

 

A.1. La demande de détachement comme professeur :

 

Il est possible depuis 2009 de demander, en mobilité interne, à changer de niveau (passer de l’école au collège) ou de discipline d’enseignement en adressant un courrier par la voie hiérarchique au Doyen de l’Inspection Académique Régionale si vous êtes dans la 2nd degré, ou votre DASEN si vous êtes dans le 1er degré. Cela peut vous redonner de la motivation.

 

Après un premier entretien de questionnement de vos motivations pour cette forme de mobilité temporaire, il peut vous être demandé dans un premier temps de reprendre des études pour valider certaines compétences, voire de tenter de nouveau tout ou partie d’un CRPE ou d’un CAPES dans la discipline visée.

 

La première année sera une année de stage, finalisée par une inspection qui décidera si vous pouvez ou non être intégré(e) définitivement dans le nouveau corps ou la nouvelle discipline d’enseignement.

 

Votre affectation changera, puisque le barème est différent selon les disciplines et entre 1er et 2nd degré, et que votre poste actuel aura été mis à pourvoir lors des mouvements de mutation, une fois devenu titulaire dans le nouveau corps.

 

Attention, une fois l’année de stage passée dans la nouvelle affectation, il y a titularisation, et c’est très difficile de revenir en arrière sur votre ancienne discipline, car cela peut contrarier l’administration dans son fonctionnement.

 

Nous attirons votre attention sur le fait qu'il est périlleux pour votre santé physique de demander un détachement du 2nd degré vers le 1er degré après 50 ans. Dans toutes les études de Carrefour Santé de ces dix dernières années et les enquêtes conduites par Georges FOTINOS et José Mario HORENSTEIN (ancien médecin au centre de la Verrière de la MGEN), il s'avère que les professeurs des écoles sont plus de 65% à souffrir de Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) après 50 ans, beaucoup décidant de partir en retraite dès l'âge légal, en amputant souvent leur pension civile des 5 dernières et années qui comptent le plus pour la détermination du taux de leur pension (5 x 5%).

Ce point doit alimenter votre réflexion.

 

A.2. La demande de détachement pour devenir attaché d’administration (1)

 

Il est devenu possible de se porter candidat à un détachement pour devenir attaché d’administration. (procédure CIGEM). C’est l’académie qui décide ou non de proposer cette possibilité, et émet une circulaire à cet effet dans le courant du mois de janvier de l’année en cours, pour une affectation à partir du 1er septembre.

 

La procédure est de compléter le dossier « RAEP » (= Reconnaissance des Acquis de l’Expérience Professionnelle) proposé par l’administration, en appliquant strictement les consignes qu’il contient. Le bon respect des consignes est déjà un sérieux indicateur pour l’administration, de votre capacité à respecter ses règles de fonctionnement. Ce document est à adresser au Recteur de l’académie ou au Dasen, selon que vous êtes dans le 2nd ou le 1er degré, par la voie hiérarchique.

 

Votre chef d’établissement va donc devoir émettre un avis, obligatoirement « très favorable ». Cela exige dès le départ que vous soyez apprécié par votre chef d‘établissement pour vos qualités professionnelles, et bénéficiez donc depuis plusieurs années d’une très bonne évaluation de sa part sur votre « manière de servir ».

 

Le Directeur des Ressources Humaines étudie chacune des candidatures qui lui parvient. Il a besoin de savoir si vous pouvez être un très bon candidat à ces fonctions d’attaché d’administration.

 

L’administration qui fonctionne d’un seul tenant a besoin de personnes loyales, qui se soumettent de manière absolue, professionnellement, aux ordres de l’échelon supérieur. C'est l'une des qualités les plus essentielles.

 

L’administration trouvera dès le départ « ingérable » une personne qui se serait fait remarquer dans son établissement scolaire par sa hiérarchie parce que « contestataire », « râleuse », ou « paresseuse ». La prospection d’informations réalisée par le DRH va donc être de déterminer si vous avez ou non dit la vérité dans votre dossier de RAEP.

 

Tout mensonge (sur un projet, une appréciation, etc) entraîne votre élimination de cette forme de candidature.

 

Toute affaire (passée ou présente) de litige avec un supérieur hiérarchique, qui vous aurait conduit à porter plainte contre lui ou contre l'administration au Tribunal Administratif, peut vous éliminer d'office, et vous n'aurez donc aucune chance à l'avenir d'être retenu(e) si vous décidiez à nouveau de candidater.

 

Toute situation de souffrance au travail non résolue, et pour laquelle vous êtes en arrêt de travail actuellement, au moment de la demande de détachement, vous exclura aussi des candidats jugés intéressants par l'administration. Etre en CLM ou CLD n'est pas la position administrative adéquate permettant de postuler vers un détachement.

 

Avant de candidater, en fonction de votre situation personnelle et professionnelle, prenez bien le temps de concevoir votre CV et votre lettre de motivation.

 

Si le DRH a le sentiment que vous constituez un bon candidat, alors il vous proposera un entretien pour en savoir plus sur vos motivations à vouloir exercer ces fonctions.

 

Cela suppose que vous vous soyez renseigné(e) en amont, que vous ayez beaucoup lu, que vous ayez une excellente connaissance du système éducatif.

 

Vous pouvez commencer par acheter et lire ce livret mis à jour chaque année sur la question : " Le Système éducatif français et son administration » aux éditions de l’AFAE ".

 

Après l’entretien, le DRH effectue encore sa sélection personnelle pour déterminer quels dossiers de candidature il transmet à l’administration centrale, au Directeur Général des Ressources Humaines dont il dépend. Il a tout intérêt à présenter des candidats « bien sous tous rapports », pour ne pas faire perdre de temps à ses supérieurs hiérarchiques ni se mettre en difficulté, ce qui lui serait reproché comme un manque de professionnalisme.

 

En mai-juin a lieu la décision, et si c’est positif, un poste vous sera proposé pour le 1er septembre, dans 90% des cas en EPLE, donc en collège ou en lycée, comme stagiaire assistant du Gestionnaire Comptable de l’EPLE. Dans les 10 ans qui viennent, plus de 60% des Gestionnaires comptables partent en retraite, c’est donc une bonne option pour évoluer rapidement en mobilité interne.

 

Vous réaliserez donc des tâches comptables pendant toute l’année de stage avec pour tuteur la personne qui occupe le poste, et qui sera aussi votre évaluateur pour cette année de stage. Il faut pour ce type d’emploi aimer les chiffres, apprendre à manier le logiciel EXCEL, et il faut être conscient que vous êtes redevable de toute éventuelle erreur comptable sur vos deniers personnels s’il est avéré que c’est de votre responsabilité. Cet emploi est donc c’une grande rigueur, et procure une certaine pression psychologique qu’il faut assumer.

 

Un coaching en développement personnel peut vous y préparer. Contactez-nous si vous vous sentez concerné(e), nous vous mettrons en lien avec l'une de nos Personnes-Ressources coachs, tous anciens professeurs, dont c'est devenu le métier.

Si vous êtes intégré(e) définitivement, vous pourrez par la suite réaliser votre mobilité statutaire vers les postes des différentes administrations, ou par la voie du détachement. Vous aurez perdu le bénéfice de votre ancien corps de professeur.

 

Si le poste qui vous est proposé pour le stage ne vous convient pas, ce peut être une raison pour l’administration de rejeter alors votre dossier in extremis et de renoncer à vous recruter dans ce corps.

 

Attention, rappelez-vous bien du système de loyauté et de soumission absolue : l’administration vous affectera là où elle a besoin de vous.

 

Vos besoins personnels (contraintes familiales, etc) n’entrent pas en ligne de compte dans son mode de fonctionnement, puisque le fonctionnaire doit être loyal, soumis aux attentes et besoins de ses supérieurs hiérarchiques.

 

C’est donc un mode de pensée à acquérir, très exigeant, plein de renoncements personnels. Il en est de même pour devenir inspecteur ou chef d’établissement par concours interne.

Seuls les professeurs titulaires, ayant eu un concours de l’enseignement public, et donc fonctionnaires, peuvent postuler sur les détachements et les mises à disposition. Les enseignants dits du « privé sous contrat », ne peuvent pas être recrutés en détachement. Ils peuvent seulement postuler si le poste est aussi ouvert aux « contractuels ».

 

La prospection est une étape qui exige beaucoup d'endurance pour plusieurs raisons :

 

- Il faut la réaliser 1h au moins par jour pour ne manquer aucun poste intéressant.

 

- Il faut être très réactif/ve pour y répondre car le temps de publication est de deux semaines seulement pour les postes en détachement des Etablissements Publics Administratifs et les associations, parfois jusqu’à 4 semaines pour les collectivités locales.

 

L’Education nationale vous empêchera souvent de partir en cours d’année avec une « nécessité de service » si votre discipline est déficitaire en professeurs de votre discipline ou en professeurs des écoles de votre circonscription. C'est propre au système français, c'est pour l'instant un impératif de gestion des effectifs. Seuls les détachements au 1er septembre ont de bonnes chances de réussir. Pensez-y.

 

Le mieux est d’avoir anticipé en demandant une disponibilité pour convenances personnelles pour le 1er septembre, et de se positionner à la fois sur des emplois comme contractuel. C'est en disponibilité et comme contractuel que vous aurez toute latitude pour changer de fonctions quand vous le voulez, avec un préavis d'un mois maximum.

 

Le site La Place de l'Emploi Public publie normalement tous les postes proposés par les 3 fonctions publiques. Mais pas tous en fait...et pour prospecter sur ce site, il faudrait y consacrer 2 à 3h/jour puisque plusieurs milliers d'offres sont publiées. Le moteur de recherche ne permet pas d'obtenir facilement tous les postes, selon l'intitulé de poste qu'on lui indique. Il n'est pas adapté aux souhaits de seconde(s) carrière(s) des professeurs, qui ne s'y retrouvent pas.

 

FLEXIPROF est la 1re base du web de prospection de tous les emplois adaptés réellement aux compétences transférables des professeurs.



Si vous appréciez ce site, nous vous remercions de le diffuser autour de vous aux professeurs et autres  agents publics de votre réseau, susceptibles d'en avoir besoin: par mel, via les réseaux sociaux, sur votre site web en lien...

 

CLIQUEZ SUR LE LOGO DE VOTRE CHOIX CI-DESSOUS