Professeur, apprenez à concevoir votre CV


Notre expérience de conseil et d'accompagnement pendant 15 ans de professeurs en recherche d'une mobilité interne ou externe dans le cadre d'un processus de candidature sur un poste à pourvoir, qu'il s'agisse d'une des 3 fonctions publiques ou d'un poste dans le privé, nous a maintes fois montré que la conception du CV est une étape cruciale, avec celle de la lettre de motivation qui l'accompagne, pour arriver à décrocher l'entretien de recrutement.

 

Seuls 15% au plus des candidats sont conviés à cet entretien, ce qui signifie que 80% des candidats n'a pas réussi à attirer l'attention du recruteur, c'est énorme !

 

A ce jour nous avons aidé plus de 900 professeurs à postuler sur un poste à pourvoir en mobilité interne ou externe, et avons conçu une méthode optimale pour faciliter vos candidatures, afin de leur garantir le meilleur succès.

 

Un CV et une bonne lettre de motivation ne suffisent pas à réussir à être convié(e) à un entretien. Il vous faudra mettre en place toute une stratégie en parallèle, c'est ce que nous apprenons à nos adhérents que nous préparons à réussir. 

 

Vous trouverez sur le web de nombreux modèles de CV, très diversifiés, à personnaliser. Ne prenez pas un modèle trop chargé, trop design: inutile de chercher à épater le recruteur sauf si l'emploi à pourvoir demande des qualités graphiques, le CV sera alors l'occasion de le démontrer.

 

Parmi les 15% de candidat(e)s convoqués à l'entretien, un(e) seul(e) sera recruté(e) : vous peut-être ?


1. A quoi sert le CV ?


Le CV est un document modulable en fonction des postes sur lesquels vous allez candidater.

 

En effet, il est indispensable de l’adapter à chaque profil ciblé, de telle manière de faire correspondre les éléments de l’annonce repérée avec les éléments clés de votre parcours professionnel.

 

Certaines informations seront essentielles, tandis que d’autres seront inutiles.

 

2. Concevoir un bon CV

Il existe quantité de modèles de CV. Des modèles les plus fantaisistes aux modèles les plus classiques. Tout dépend du poste que vous ciblez. Un graphiste aura envie de démontrer certaines de ses compétences en concevant un CV coloré, avec des effets graphiques. Si vous postulez dans le domaine de l’ingénierie de formation, du conseil en formation, de la médiation culturelle ou scientifique, il est inutile d’adresser un tel CV.

 

Les CV par compétences ont le vent en poupe. Il est important que le recruteur sache très rapidement quel est votre profil de compétences, en matière de savoirs, de savoir-faire et de savoir-être.

 

Il passera en moyenne 40 secondes (rarement plus) pour regarder le vôtre parmi les dizaines à centaines qu’il reçoit. Alors soyez synthétique : une page suffit, sauf si votre parcours est si dense, qu’il faille y consacrer deux pages. Mais pas au-delà, car à trop en dire, vous ne donnerez pas au recruteur l’envie de vous rencontrer. Il n’y aura en effet plus de surprise. Donc faites preuve de synthèse, pour qu’il ait des éléments à découvrir le jour de l’entretien.

 

Evitez les CV de deux à plusieurs pages, trop tassés, trop colorés…

 

Il est fréquent de rencontrer chez les enseignants qui ont réalisé de longues études universitaires, ou qui ont enseigné dans de nombreux établissements, des CV comparables à celui de « I-Prof » : ce modèle est à utiliser uniquement lorsque l’annonce le précise.

 

Résistez vraiment à la tentation de tout dire, de trop en dire. Une liste d’affectations, par exemple, ne représente aucun intérêt dans un CV; résumez que vous avez beaucoup enseigné dans différents établissements suffira largement, sous forme d’une période, par exemple « 2000-2016 : Activités d’ingénierie pédagogique en Anglais ». Un doctorat, complété par des dizaines de publications universitaires, fera fuir un recruteur qui ne verra en vous qu’un chercheur, en se demandant pourquoi vous ne l’êtes pas devenu… et si vous postulez hors enseignement, dans le privé, n'insistez pas trop sur le fait d'avoir été professeur: les enseignants sont perçus comme des personnes qui font souvent grève entre leurs fréquentes périodes de congés. 

 

Il est important que le CV serve votre candidature, et non l’inverse.

 

Beaucoup de candidats qui tiennent absolument à tout conserver, nous disent ensuite « je ne comprends pas, je ne suis jamais convié(e) à un entretien de recrutement ».

 

Vous en avez là notre réponse: soyez synthétique pour intéresser le recruteur.

 

Si vous êtes dans ce cas, alors il est temps de changer de méthode, si vous voulez avoir cette chance, un jour, d’être recruté(e) ailleurs que sur un poste d’enseignant.

 

Rappelez-vous ceci : dès lors que vous souhaitez quitter l’enseignement, il faut faire en vous le deuil de votre discipline pour la majorité des postes à cibler. Rares seront les postes où vous aurez l’occasion d’utiliser tout ou partie de votre formation initiale.

 

Le plus important, ce sont ces compétences transversales que votre pratique professionnelle vous a permis de développer. Ce sont ces compétences qui intéresseront le recruteur.


3. L’expression ortho-typographique du CV


La présentation, la syntaxe, l’orthographe et la typographie du CV doivent être irréprochables.

 

La moindre coquille doit y être enlevée. Ce document exige donc une grande attention de votre part. Au besoin, faites-le relire par une tierce personne.

 

La moindre coquille est un critère d'élimination de votre candidature dès le premier tri.

 

Souvenez-vous que 85% des candidat(e)s ne franchissent pas ce premier tri, et qu'ils n'auront aucune chance ensuite s'ils postulent de nouveau dans la structure qui aura rejeté leur candidature, d'intéresser le recruteur, qui aura conservé l'historique des raisons pour lesquelles il a rejeté leur profil !

 

Rappelez-vous aussi que c'est votre DRH qui aura le dernier mot: s'il émet une nécessité de service, vous ne pourrez pas être recruté(e) même si un recruteur vous propose le poste, c'est une frustration terrible ! Seul un syndicat ou une association indépendante comme AIDE AUX PROFS peut tenter de vous aider à lever cette nécessité de service.

 


4. Quels éléments doit comporter le CV ?


Le CV doit présenter dans sa partie supérieure les informations suivantes :

• Vos nom et prénom.

• Votre adresse.

• Vos numéros de téléphone (personnel, mobile, travail).

• Votre adresse électronique (courriel).

 

Il est conseillé de placer une photographie dans la partie supérieure droite ou gauche, selon l’organisation de vos rubriques. Dans tous les cas, pour une femme, faites une photographie en tailleur, et pour un homme, en costume cravate. Adoptez un air sérieux, comme pour toute présentation professionnelle face à un recruteur, légèrement souriant, évitez toute fantaisie. C’est le premier contact visuel avec le recruteur. Vous pouvez aussi omettre la photographie, car en théorie le recruteur ne doit pas réaliser d'élimination de Cv sans photo.

 

Avant l’établissement des différentes rubriques, vous pouvez placer un titre, correspondant à la fonction que vous occupez actuellement ou que vous avez ciblée, et qui correspond à celle pour laquelle vous postulez. Inutile d'indiquer le titre du poste pour lequel vous postulez si vous n'occupez pas un poste similaire actuellement.

 

Voici les rubriques classiques d’un CV :

• Formation.

• Expériences professionnelles (ou) Professionnalisation.

• Formation continue (ou) Stages.

• Expériences associatives (le cas échéant).

• Autres compétences. Evitez d’indiquer des loisirs passifs (lecture, collections…).

 

Chacune de ces rubriques peut être complétée de manière :

• Chronologique.

• Antichronologique.

• Thématique (appelée aussi fonctionnelle).

• Mixte (chronologique et thématique ou antichronologique et thématique).


5. Dans chacune des rubriques, soyez très précis(e) tout en demeurant synthétique.


Vous devez utiliser des verbes d’action pour décrire les fonctions que vous avez occupées et les missions qui vous ont été confiées, les projets pédagogiques que vous avez initiés, pilotés, coordonnés. Indiquez aussi les résultats chiffrés ou non, que vous avez obtenus. Pour les enseignants, cela peut se traduire en une exposition née d’un projet, qui a reçu plus de 500 visiteurs. Ou la réalisation d’un jumelage entre deux écoles, avec la gestion d’un budget de 15.000,00 € par échange, qui a concerné plus de 100 élèves chaque année.

 

Il est important pour votre interlocuteur de percevoir votre personnalité, vos missions, vos responsabilités, vos compétences (savoirs, savoir-faire, savoir-être) à travers ce document.

 

Le CV constitue le reflet de votre parcours professionnel, mais également celui de vos compétences.

 

L’ensemble des éléments doit faire apparaître :

 

Une logique de formation (si un élément n’entre pas dans cette logique, mieux vaut l’éliminer, sauf s’il constitue une compétence intéressante pour le poste ciblé).

 

Une continuité dans le temps (les « trous » du CV ne pardonnent pas).

 

Les diplômes essentiels (inutile d’indiquer tous ceux qui les précèdent s'ils sont sur le même domaine d'études).

 

Les expériences professionnelles les plus intéressantes (elles doivent être présentées de manière synthétique, argumentées par des verbes d’action, sans répétition).

 


6. Que doit-on éviter sur le CV ?


Le CV doit bannir ces éléments :

 

La liste de tous vos diplômes depuis le Brevet des Collèges (ex-BEPC), limitez-vous au plus importants à partir du Bac+3, sauf si l'un en-dessous apporte un réel atout à votre profil. Si vous avez réalisé un doctorat, inutile d'indiquer toutes vos publications, vos colloques, si vous postulez sur autre chose que Maître de Conférences, car un CV de plus d'une page A4 fera fuir votre recruteur, tout simplement !

 

Les indications trop vagues de type « enseignant », « animateur » : il faut impérativement préciser la discipline d’enseignement, le lieu d’exercice, la durée, les responsabilités qui vous ont été confiées, et proscrire la liste des différentes affectations que vous avez eues jusqu'alors, ça n'a aucun intérêt pour le recruteur.

 

Une mauvaise organisation (il faut choisir un type de présentation et s’y tenir, et ne pas varier les polices d’écriture par exemple). Evitez les artifices de couleurs, les inclusions d'images, sauf si vous postulez comme graphiste sur un poste de créatif.

 

Une mauvaise aération : si le CV apparaît en écriture trop serrée, sans sauts de lignes, il n’est pas attractif : le recruteur comprend vite que vous manquez d’esprit de synthèse, et que vous avez choisi un artifice pour « tout faire tenir sur une page ».

 

Les fautes d’orthographe et typographiques : relisez ou faites relire votre CV et votre lettre de motivation, la moindre erreur sera immédiatement repérée par le recruteur, qui peut vous éliminer dès le premier tri pour ce seul motif, en particulier si vous postulez dans le journalisme ou dans l'édition !

 

. L’absence d’éléments mis en valeur : il faut utiliser le gras, le soulignement pour mettre en relief ce qui vous paraît essentiel.

 

Une photographie de mauvaise qualité. Soyez légèrement souriant(e), insérez une photo de face, en couleurs, habillé en costume cravate (homme, pour un profil de cadre), ou en tailleur (femme, pour un profil de cadre, avec un maquillage discret).

 

Un CV recto-verso (une page est préférable, sinon deux pages recto si vous avez un statut d’expert(e) avec de nombreuses expériences).

 

Un papier de mauvaise qualité ou une photocopie : chacun de vos CV doit constituer un original en couleurs, de qualité irréprochable.

 

Écrit à la main : l’impression par ordinateur est devenue indispensable. Sinon votre candidature sera immédiatement rejetée.

 

Ne parlez ni de « statut » ni de « fonctions », mais « d’activités » ou de « tâches », ou de « missions » ou encore « d’objectifs ».

 

L’imprécision sur vos missions, vos responsabilités, vos résultats, les ordres de grandeur de vos réalisations.


7. Qu’est-ce qu’un CV efficace ?


Un CV efficace réunit ces éléments :

• Une présentation agréable, attractive.

• Une expression écrite claire, concise, bien argumentée.

• Des informations utiles pour bien cerner votre profil de compétences.

• Des éléments correspondants aux qualités et exigences du poste auquel vous candidatez.

• Il doit exprimer clairement un objectif professionnel.

• Il reflète votre personnalité.

• Il peut s’adapter à chacun de vos interlocuteurs (pour cela, il faut l’adapter à chaque fois, n'utilisez pas tout le temps le même CV).

• Il doit donner envie à celui qui vous lit de vous convoquer, puis de vous recruter.

 

Maintenant, c’est à vous de réaliser votre Curriculum Vitae à l’aide de ces conseils pratiques. Prenez le temps de lister tous les éléments de votre parcours qui peuvent être intéressants, et organisez-les comme vous venez de le découvrir.

 

RAPPEL :

A chaque poste intéressant, vous devrez ajuster votre CV et votre lettre de motivation en conséquence. Aussi est-il important de vous y exercer dès maintenant, à partir d’annonces de postes périmées, pour disposer d’un panel de CV et de lettres de motivations utilisables.

 

Si vous manquez de confiance en vous, AIDE AUX PROFS inclut toujours dans ses options d'adhésion :

- la conception ou l'amélioration de votre CV,

- la conception et/ou l'optimisation de vos lettres de motivation

- la préparation aux entretiens de recrutement auxquels vous serez convié(e).

 

Tout l'art de convaincre par écrit le recruteur réside dans la formulation de la lettre de motivation, et de la stratégie parallèle de prise d'informations que vous aurez réalisée.

 

AIDE AUX PROFS vous conseille et vous soutient aussi sur la manière de contrer une "nécessité de service", qui peut bloquer votre recrutement, même si vous avez été sélectionné(e) par le recruteur pour le poste visé. Seuls les associations et syndicats peuvent vous aider sur ce point, ce ne serait pas admis de la part d'une société privée dont le but est lucratif.

 

IMPORTANT :

 

Lorsque vous adressez votre candidature pour un poste à pourvoir, ne dépassez pas 1 Mo pour l'ensemble de vos pièces jointes, sinon il est possible que la messagerie du recruteur interprète votre message comme un spam. beaucoup de candidatures restées sans réponse s'expliquent ainsi malheureusement.


MODELES DE CV


Vous en trouverez sur ces sites:

MON CV PARFAIT 

CV DE BOSS

- Express CV

- Modèles de CV

- CV

- Créer en CV

- CV Maker

- Canva

 



Si vous appréciez ce site, nous vous remercions de le diffuser autour de vous aux professeurs et autres  agents publics de votre réseau, susceptibles d'en avoir besoin: par mel, via les réseaux sociaux, sur votre site web en lien...

 

CLIQUEZ SUR LE LOGO DE VOTRE CHOIX CI-DESSOUS


N'hésitez pas à nous dire ci-dessous si la méthode d'AIDE AUX PROFS vous a rendu service, et ce que nous pourrions encore y améliorer:

Commentaires: 0

IMPORTANT


Si vous souhaitez être accompagné(e) par un expert en mobilité (15 ans d'expérience, 1.800 accompagnements réalisés à ce jour) pour professeurs au sein de notre association, vous avez deux options d'adhésion:

 

FLEXIPROF pour tout projet de mobilité interne (public ou privé) comme salarié(e)

 

APRES PROF pour tout projet de création d'activité (en cumul accessoire, en disponibilité ou avec Indemnité de rupture conventionnelle) pour compléter vos revenus dans un domaine qui vous passionne, évoluer professionnellement dans un domaine qui vous passionne et où vous retrouverez votre liberté de pensée, d'expression et d'action, et/ou anticiper votre retraite et une sérieuse baisse de vos revenus mensuels.

 

Toutes nos adhésions ont lieu entre le 01.09 et le 01.04 de l'année suivante, chaque accompagnement nécessitant une durée d'environ 3 mois (via notre portail whaller avec un suivi en séances visio et messages écrits par smartphone).

 

Nous agissons pour la levée des nécessités de service éventuelles qui pourraient bloquer certains projets, ce qui explique que nous limitions nos adhésions à 50 projets par an dans chacune des options.